Il s'agit ici d'évoquer la pension alimentaire due par les parents séparés ou divorcés à titre de contribution à l'entretien et à l'éducation de leurs enfants.

ATTENTION : A ne pas confondre avec la pension alimentaire due par un époux à l'autre au cours de la procédure de divorce ou en cas de séparation de corps.

Cette pension alimentaire éventuellement due entre époux est fondée sur le devoir de secours qu'ils se doivent mutuellement tant qu'ils ne sont pas divorcés.

Elle ne doit pas elle-même être confondue avec la prestation compensatoire qui, elle, est versée dans la majorité des cas en capital après le prononcé du divorce par l'époux débiteur et qui a pour vocation de combler les disparités nées de la rupture du mariage.