L'imposition de la pension alimentaire

La règle principale est la suivante : le débiteur de la pension alimentaire peut déduire son montant de son revenu imposable tandis que le créancier doit inclure ce montant dans ses revenus imposables.

BON A SAVOIR : le débiteur des pensions alimentaires n'est JAMAIS obligé de les déclarer et, dans ce cas, le créancier n'est pas imposé dessus.

Vous ne pouvez pas déduire de pension alimentaire pour une personne qui fait partie de votre foyer fiscal, comptée à charge ou rattachée.